Cet article reprend des éléments de l’article « Biomimétisme : valoriser 3,8 milliards d’année d’innovation ». N’hésitez pas à consulter l’article d’origine, publié sur le site de Bioxegy (ici).

Très inscrit dans les nouvelles tendances de la démarche d’innovation, le biomimétisme connait une forte traction. Il faut dire que l’approche est tentante ! Imaginez : au lieu de tout redévelopper « from scratch », vos produits innovants pourraient directement répliquer les solutions naturelles. Lorsque l’on voit la sophistication des solutions trouvées par la nature, on se dit qu’il y a matière à travailler !

Sur cette question, Sibelianthe a noué un partenariat avec un spécialiste, Bioxegy. Entièrement consacrée au biomimétisme, Bioxegy entend démontrer que les solutions naturelles recèlent de vrais trésors pour le milieu industriel.

Le biomimétisme, ou comment s’inspirer de l’ingéniosité de la nature

Après 3,8 milliards d’années d’évolution biologique, la nature qui nous entoure est un gisement de solutions intelligentes. Elle regorge de stratégies éprouvées par des millénaires de sélection naturelle et de concurrence vitale et, par conséquent, de techniques performantes et optimisées.

Quelques exemples d’applications bio inspirées

Le biomimétisme occupe déjà une place essentielle dans le quotidien. Alors que les innovations inspirées de la biodiversité se font de plus en plus nombreuses, quelques exemples inspirants permettent d’en illustrer le potentiel.

Le biomimétisme est ainsi à l’origine du célèbre velcro (ou “scratch”), réplique fidèle des crochets des fruits de la bardane capables de s’accrocher aux poils d’animaux pour se disséminer.

Dans le domaine de la santé, la start-up bretonne Hemarina a su tirer partie des spécificités insoupçonnées du ver marin. Elle développe depuis 2010 des technologies de protection de greffon ou de transfusion sanguine qui pallient le manque de dons du sang.

Et la liste d’exemples pourrait s’allonger encore et encore, avec des applications dans l’optimisation numérique, dans l’aérospatial, dans le bâtiment…

Biomimétisme et R&D en entreprise

Le biomimétisme est en principe facilement applicable, autant aux entreprises qu’aux universités et aux institutions. La France, comme le reste de l’Europe, dispose d’un excellent niveau de compétences et d’expertise. Mondialement, des associations, instituts et centres de formation se multiplient (à commencer par les Etats-Unis où le Biomimicry Institute a vu le jour en 2006 sous l’égide de Janine Beynus). Idriss Aberkane a largement contribué à la démocratisation francophone du concept.

Bioxegy relève le défi de démocratiser le biomimétisme à grande échelle, en accompagnant des entreprises pour repenser et réinventer leurs technologies, procédés et concepts.

Et avec Sibelianthe ?

Bioxegy et Sibelianthe ont conçu un partenariat équilibré.

Bioxegy fournit la connaissance des modèles biologiques, le réseau d’expertise requis et la méthode générale du biomimétisme (qui requiert, comme on s’en doute, une méthodologie particulière).

Pour sa part, Sibelianthe mobilise son expertise en R&D, en Innovation appliquée produit et en Transferts technologiques. En pratique, cette dernière compétence est la plus importante de celles que nous apportons aux projets sur ce sujet (qu’est-ce que le biomimétisme, après tout, si ce n’est un magnifique Transfert technologique ?).

La démarche est toujours la même :

  • comprendre le problème industriel
  • trouver des problèmes naturels équivalents
  • étudier les solutions naturelles trouvées en face de ces problèmes
  • faire le rétro engineering (cela peut être assez coriace !) pour remonter aux principes de la solution
  • appliquer ces principes au problème rencontré par l’industrie

Evidemment, dans la pratique, cela demande du doigté, et une très bonne compréhension des phénomènes physiques à l’oeuvre.

A quoi peut-on appliquer le biomimétisme ?

En toute rigueur, on peut appliquer la démarche pratiquement à tout. Bien sûr, certains sujets sont peu rencontrés par le monde vivant (combien d’espèces optimisent leurs protocoles vidéo ?), mais on est vite surpris de la grande quantité des problèmes résolus qui peuvent nous inspirer.

Depuis que nous nous sommes rapprochés de Bioxegy, nous avons parlé voitures autonomes, flux passagers sur les réseaux de transport, ventilation des espaces confinés, refroidissement de composants véhicules, réduction des bruits, matériaux… Nous conseillons aujourd’hui la démarche à tous les clients qui font face à des problèmes complexes, auxquels il peut sembler parfois qu’il n’y aura jamais de solution.

C’est aussi un sujet réellement passionnant, que tout le monde adore aborder.

Bref, chez Sibelianthe, on est très fans ! (vous l’aviez compris dès la première ligne). N’hésitez pas à venir discuter du sujet avec nous, nous pouvons en parler sans fin !

 

Pour en savoir plus sur Bioxegy et sur l’approche biomimétique : https://www.bioxegy.com